8 avr. 2016

Initiation GIMP : la retouche photo

Dans les formations professionnelles proposées via la coopérative Artefacts il y a l’initiation GIMP à la retouche photo.


Chacune des formations fait l’objet d’un support de cours afin de laisser plus que des notes aux stagiaires. Afin de respecter la philosophie du logiciel libre ces supports sont mis à disposition sous une licence libre (en l’occurrence Creative Commons Attribution – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International comme le reste de ce site).

Ces supports feront l’objet d’une publication en ligne au fur et à mesure de leur état d’avancement. Voici donc celui sur GIMP : initiation GIMP à la retouche photo. Vous pouvez également consulter le support sur la mise en page avec Scribus (qui a fait l’objet de substantielles améliorations récemment). Vous pouvez vous abonner à la lettre d’informations pour être tenu au courant des évolutions (dans la barre de gauche du site).

En complément vous pouvez aussi vous procurer le livre GIMP 2.8 débuter en retouche photo et graphisme libre dans une librairie.


D'après Dimitri Robert : Initiation GIMP : la retouche photo

Planet Libre - Feed, 07/04/2016

Dimitri Robert

Cet article Initiation GIMP : la retouche photo est publié sous licence CC By-SA 4.0 par Dimitri Robert sur Formation logiciel libre - Reprenez le contrôle de votre informatique !.

23 déc. 2014

Ubuntu : options d'appairage bluetooth

Quand il s'agit d'appairer un périphérique Bluetooth avec Ubuntu (comme Windows), pas de souci, il suffit de cliquer sur "Configurer un nouveau périphérique" depuis l'icône bluetooth, d'attendre qu'il soit détecté, puis si besoin de saisir le code PIN du périphérique en question.

Jusque-là tout va bien, sauf que récemment, avec une souris bluetooth, à chaque redémarrage de l'ordinateur avec Ubuntu, il fallait de nouveau appairer l'objet. Pas très confortable.

En fait, toutes les souris ont un code PIN hyper-sécurisé du genre "0000". Mais certaines ne respecteraient pas les standards bluetooth (du côté de Microsfot ou Lotigech notamment), et donc il faut spécifier des exceptions pour ces périphériques. Ces exceptions sont a priori intégrées par défaut dans Windows, mais pas dans Ubuntu...

1ère chose à tenter : au moment de la détection du périphérique,

il faut spécifier le code PIN en cliquant sur le bouton "Options de numéro d'identification personnel" (aka PIN), et choisir "0000" par exemple :

Et ça facilitera l'appairage.

Si la souris doit être re-appairée à chaque redémarrage, alors il faut utiliser l'astuce de configuration précisée sur le blog de ralphm, en expliquant à Ubuntu et plus précisant gnome-bluetooth d'attribuer le code PIN "0000", ici dans le cas de la souris Logitech T630.
Pour cela, on édite dans un terminal en tant que super-utilisateur le fichier des codes PIN, avec gedit par exemple :
sudo gedit /usr/share/gnome-bluetooth/pin-code-database.xml

et on rajoute l'entrée suivante :

<-- Logitech Ultrathin Touch Mouse -->
<device oui="00:1F:20:" name="Ultrathin Touch Mouse" pin="0000"/>
Normalement après ça, plus de souci au redémarrage, la souris est toujours là.

Sources :
- http://ralphm.net/blog/2013/10
- http://doc.ubuntu-fr.org/bluetooth#appairage

15 juil. 2014

Ubuntu 14.04 : autoriser la réception de fichiers par Bluetooth

Sur Ubuntu, après appairage d'un périphérique Bluetooth, la première chose que l'on souhaite faire en général, c'est de pouvoir envoyer des photos depuis ce périphérique sur l'ordinateur. Et là, systématiquement : échec, envoi impossible... alors que l'envoi depuis Ubuntu ne pose pas de souci.

Un petit tour vers la documentation officielle nous apprend qu'il faut autoriser cette réception de fichiers en passant par l'application "Partage de fichiers personnels". On cherche donc la chose dans le dash/tableau de bord :

Puis on coche les cases "Recevoir les fichiers par Bluetooth dans le dossier Téléchargements" (seulement pour les périphériques configurés me semblent plus raisonnable) et éventuellement "Avertir quand les fichiers ont été reçus" :


Voilà, une fois cette petite manipulation effectuée, cela fonctionne sans problème.
Une remarque quand même : mais pourquoi ces options n'apparaissent-elles pas également dans le menu Bluetooth des paramètres système... ?

Source : http://guide.ubuntu-fr.org/desktop/sharing-bluetooth.html

27 déc. 2013

Ubuntu : créer un raccourci-clavier pour ouvrir et fermer le lecteur optique

Sur un ordinateur (fixe), il peut être intéressant de ne pas avoir à appuyer sur le bouton physique de l’unité centrale pour ouvrir ou fermer le lecteur optique (CD, DVD, Blu-Ray…), afin d’éviter toute contorsion inutile (par exemple ;)).

Sur Ubuntu, il y a une commande qui permet de faire cela depuis un terminal :
eject -r -T

-r = lecteur optique
-T = toggle, c’est-à-dire ouvrir quand le lecteur est fermé, et fermer quand le lecteur est ouvert

On peut rajouter un raccourci-clavier évitant d’avoir à lancer un terminal pour exécuter cette commande, en suivant les quelques étapes (simples) suivantes…

1. Taper « racc » dans le dash de Unity et choisir « Clavier » :

2. Dans l’onglet « Raccourcis », choisir « Raccourcis personnalisés »… :

3. …et cliquer sur le bouton « + » pour ajouter un raccourci, avec les paramètres suivants :

Nom : Ouvrir/fermer le lecteur optique (ou autre)
Commande : eject -r -T
et valider en cliquant sur « Appliquer » :

Il suffit ensuite de cliquer sur la ligne de la commande définie pour y associer un raccourci-clavier (Ctrl+F12 dans mon cas) :

De mon côté, il a fallu redémarrer Unity pour que cela soit pris en compte (en redémarrant l’ordinateur par exemple, ou en faisant Alt+F2 et en saisissant unity).

Lien vers le document PDF téléchargeable sur Ubuntu One :
http://ubuntuone.com/49KFDEawFl1Oqi1NJn4yQb

Enjoy :)

PS : valable aussi pour un portable, mais on ne pourra pas fermer le lecteur optique, of course...

7 déc. 2013

Ubuntu 13.10 : gestion de la luminosité de l'écran au démarrage

Il y a quelques temps, j'avais parlé de xbacklight, petite commande qui permettait de régler la luminosité d'un PC sous Ubuntu.
Or depuis quelques versions d'Ubuntu, ce logiciel s'installe correctement mais n'a plus aucun effet sur mon portable de travail.

J'avoue avoir laissé courir (perdre 2 secondes à augmenter la luminosité au démarrage, c'est gérable ^^). En revanche, oublier de le faire et au démarrage suivant, avoir un écran sombre sans aucune autre possibilité que de redémarrer la bête pour avoir une luminosité au max malgré le fait de la régler au maximum, c'est déjà moins sympa.

Donc, il y a peu (hier pour être précis), je me suis mis en quête de trouver une solution, et bien comme souvent, la doc officielle de ubuntu-fr.org a frappé, et la solution est là :

Dans un terminal, il faut éditer le fichier /etc/default/grub (je ne peux que vous conseiller d'en faire une sauvegarde au cas où la modif déclencherait une malédiction maya ;) ):
sudo gedit /etc/default/grub

Et ensuite modifier la ligne

GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT="quiet splash"

par
GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT="quiet splash acpi_osi=Linux acpi_backlight=vendor"

Il faut alors enregistrer les modifications, et mettre à jour le grub avec la commande :

sudo update-grub

Il est nécessaire de redémarrer la machine et si tout va bien, la luminosité ne sera pas modifiée (si elle était au maximum à l'extinction, elle devrait y être au démarrage suivant).



Just... nice ;)

Source : http://doc.ubuntu-fr.org/retro-eclairage

28 sept. 2013

Arnold. Stargate. Suite. 1994. 2007.07.21



Okay, ce n'est pas dans mes habitudes de publier ce genre de choses, mais Stargate (SG1) est un de mes péchés mignons ;)

Et là, c'est juste grandiose...

25 juil. 2013

LibreOffice 4.1 : une avancée majeure vers l'interopérabilité

italovignoli @ 12:05, traduction par Sylvain Nugues
page d'origine : http://blog.documentfoundation.org/2013/07/25/libreoffice-4-1-interoperability/

La suite bureautique est mise à jour avec de nombreuses améliorations pour une compatibilité accrue avec les formats propriétaires et les formats anciens de fichers.

Berlin, le 25 juillet 2013 – LibreOffice 4.1 est annoncée par The Document Foundation, la meilleure mais aussi la suite bureautique gratuite avec la plus grande interopérabilité. LibreOffice 4.1 propose des améliorations pour la compatibilité des documents, ce qui devrait permettre d'enrichir le partage de connaissance avec les utilisateurs de logiciels propriétaires, en conservant les contenus et la mise en page d'origine.

L'interopérabilité est une caractéristique centrale de LibreOffice, qui est devenue le standard pour les migrations vers une suite bureautique gratuite depuis début 2012.

Les outils de cette interopérabilité sont caractérisés par de nouvelles fonctions comme l'inclusion des polices dans Writer, Calc, Impress, et Draw – ce qui devrait aider à conserver l'aspect d'origine lorsque les polices du document ne sont pas installées sur l'ordinateur destinataire du fichier – et par l'import et l'export de fonctions nouvelles d'Excel 2013 pour une compatibilité OpenFormula avec le format ODF.

En plus de cette interopérabilité, LibreOffice 4.1 offre de nombreuses nouvelles fonctions et améliorations dans d'autres domaines de la suite bureautiques, qui sont listées ici : https://www.libreoffice.org/download/4-1-new-features-and-fixes.

LibreOffice 4.1 s'approprie également quelques fonctions venant d'AOO, comme la barre latérale Symphony, considérée comme expérimentale. Les développeurs de LibreOffice travaillent à l'intégration de la technique du widget, pour la rendre dynamique son ajustement et cohérent avec le comportement des fenêtres de dialogue de LibreOffice.


LibreOffice 4.1 est l'aboutissement d'un important travail de développement, qui a été mis en évidence sur le blog de la fondation : http://wp.me/p1byPE-q0. Pour tout connaître sur les fonctions, le résumé est ici : https://www.libreoffice.org/features/why-libreoffice/.

Dans 2 mois exactement, le 25 septembre 2013, la communauté LibreOffice se réunira en Italie pour la 3ème conférence sur LibreOffice, accueillie par le Département des Sciences Informatiques de l'Université de Milan. Plus d'informations sur le site web de la conférence : http://conference.libreoffice.org/2013/en. L'appel à invitation est ouvert jusqu'au dimanche 04 août.

Télécharger LibreOffice
LibreOffice 4.1 est téléchargeable dès aujourd'hui à l'adresse suivante : http://www.libreoffice.org/download/ (ou http://fr.libreoffice.org/telecharger/, note de SNugues). Les extensions pour LibreOffice sont à cette adresse : http://extensions.libreoffice.org/extension-center.
Les changements sont disponibles aux adresses suivantes : https://wiki.documentfoundation.org/Releases/4.1.0/RC1 pour la version 4.1.0.1, https://wiki.documentfoundation.org/Releases/4.1.0/RC2 pour la version 4.1.0.2, https://wiki.documentfoundation.org/Releases/4.1.0/RC3 pour la version 4.1.0.3, https://wiki.documentfoundation.org/Releases/4.1.0/RC4 pour la version 4.1.0.4.

Soutenir The Document Foundation
Les utilisateurs de LibreOffice, les partisans du logiciel libre et les membres de la communauté peuvent supporter The Document Foundation en faisant un don à cette adresse : http://donate.libreoffice.org. L'argent récolté sera utilisé pour améliorer les infrastructures, et renforcer le marketing pour mieux faire connaître le projet, aussi bien au niveau local que global.